Elbrus

Terre battue
Septembre 2017, Russie, nord du Caucase. Une ascension de l’Elbrus se transforme peu à peu en cauchemar. Sur le toit de l’Europe, les masques tombent, quand ce  ne sont pas les membres de l’expédition… Parmi eux et par le jeu des hasards, un français ; Nathan Volange, va essayer de démêler l’incompréhensible, jusqu’à ce que la situation lui échappe et se retourne contre lui…





Type : Polar
Auteur : Cédric Lesueur
Editeur : Deslivresetnous.com
Numéro ISBN : 9791090041127
Nombre de pages : 184
Format : 11 X 18

Début de l'histoire :

La maison est plongée dans l’obscurité, et un silence accablant rend l’atmosphère plus lourde encore. On pourrait entendre une mouche voler, mais le seul insecte accompagnant Nathan est ce cafard qui lui colle à la peau depuis plusieurs semaines.
Les images lui reviennent peu à peu en mémoire, mais il a du mal à les transcrire avec les mots justes. Ce n'est pas un grand bavard, encore moins un littéraire. Une fois de plus, l’inspiration lui manque et tout l’alcool ingurgité n’y pourra rien changer.
       Ses mains tremblent sur le clavier comme les feuilles d'automne attendant que le vent statue sur leur sort.
       Les émotions s’entrechoquent et se mélangent. Ne pas avancer trop vite au risque de se perdre dans les méandres de sa mémoire. Commencer par le début, suivre rigoureusement la chronologie des événements sans omettre le moindre détail. Son récit ne doit souffrir d’aucune ambiguïté et ne pas laisser de place au doute.
       Tout coucher sur l’écran. Après, on verra. Il n’est plus sûr de rien…  

Critiques de la presse et avis des internautes :

Extrait :

Mariya arriva enfin, claquant la porte derrière elle pour marquer son arrivée, éviter que le froid ne s’engouffre d’avantage, et parce qu'elle en avait sans doute envie ! Une pierre, trois coups... C'était le genre de femme à avoir plusieurs coups d'avance. Plutôt que de s’asseoir avec les autres, elle préféra cette fois rester debout, marquant ainsi son territoire. Elle ne voulait pas s’abaisser à leur niveau, souhaitant dominer les débats… une dernière fois. Peut-être voulait-elle montrer sa différence par cette manœuvre stratégique teintée de psychologie ? Nathan, comme d'habitude, échafaudait des scénarios alambiqués, en s'imaginant des choses qui n'avaient sans doute pas lieu d'être.
-     Savez-vous ce qui s'est passé ? Avez-vous vu quelque chose ? Un détail en particulier ?
       Shiran n’attendait que ces questions pour se lever et brandir son arme en direction d'Aymane, qui le dévisageait depuis trop longtemps déjà.
-      Ce salopard l'a poussé !
Tout le monde fut surpris par cette révélation inattendue. Le Saoudien resta très calme face à l'accusation, et la retourna comme une crêpe vers son expéditeur. Comme s’il savait déjà qu’il allait l’accuser…
-      Non, c’est lui qui l’a poussé !